fbpx

La marque

D’origine Suisse et Indienne, Yasmin Yahya s’est formée à Zurich aux techniques du métier de bijoutier. Elle vit depuis plus de 10 ans en France, dans la région Bretagne. Son travail allie maîtrise technique et précision. En septembre 2021, elle a d’abord gagné le prix régional de Bretagne du concours d’Ateliers d’Art de France 2012, suivi en octobre 2012 du prix national de ce concours. En juin 2010 elle a reçu le prix de « la Relève » d’Ateliers d’Art de France lors de la biennale Déco et Création d’Art à Pantin.

Ses sources d’inspirations viennent de son métissage et de ses voyages autour du monde. L’observation du monde qui l’entoure, de la nature et de l’architecture du 20ème siècle se retrouve dans son art. Les lignes pures et sobres de ses pièces sont un havre de sobriété dans la profusion du monde d’aujourd’hui.

Yasmin Yahya utilise toutes les techniques classiques de la haute bijouterie. Elle a aussi recours à des techniques spécifiques comme celle du Mokumé Gané (*). Cette dernière est un travail de damassage japonais datant du XVIIème siècle. Elle rentrait dans la fabrication des lames de sabre. Elle utilise principalement l’argent (**) pour sa souplesse, l’étendue de ses applications, et y associe également l’or.

Menu